Ce que doit contenir un sac de premier secours

Que ce soit à la maison, au bureau ou en vacances, détenir un sac de premier secours est essentiel pour réaliser les premiers soins en cas d’accidents : coupures, fractures, bosses, entorses, hémorragies, etc. Mais que doit contenir vraiment une trousse de secours ? Avant tout, il faut préciser que son contenu peut varier en fonction de son utilité. Toutefois, il existe toujours des composants de base indispensables.


 
 

La base d’un sac de premier secours

Qu’il soit dédié pour une entreprise ou pour le voyage, un sac de premier secours doit impérativement contenir certains éléments essentiels tels qu’une couverture de survie, un alcool de menthe, un antiseptique cutané, des morceaux de sucre, des compresses stériles, des pansements prédécoupés, un sparadrap hypoallergénique, des pansements hémostatiques, des bandes extensibles, une pince à échardes, des ciseaux à bouts ronds et des gants à usage unique.

 

 

Qu’est-ce qu’il faut rajouter à ces éléments de base pour le voyage ?

Si vous prévoyez de partir en voyage, par exemple pour faire de la randonnée, du vélo ou de l’escalade, il faut rajouter d’autres éléments à cette trousse de secours de base. Il faut notamment y ajouter une bande élastique autoadhésive, un appareil du genre Aspivenin en cas de morsure ou de piqûre d’insecte, une attelle gouttière, un anti-nauséeux, une pommade contre les démangeaisons, un collyre antiseptique, une pommade contre les contusions et un briquet. A noter que le sac de secours d’un randonneur peut être un sac à dos. Oui, il ne doit pas forcément être comme le sac de secours d’un infirmier.

 

 

Qu’est-ce qu’il faut rajouter à ces éléments de base si la trousse de secours est dédiée à une entreprise ?

Si la trousse de secours est dédiée à une entreprise, il faut rajouter d’autres éléments tels que le masque pour la bouche à bouche, la bande élastique autoadhésive, le coussin hémostatique en cas d’importante hémorragie, des doigtiers de protection, des sacs en plastique, une solution de lavage oculaire, des gants à usage unique, un pansements gras en cas de brûlure, une pommade contre les chocs et du paracétamol contre les douleurs.