Ce qu’il faut savoir sur l’utilisation thérapeutique du cannabis

Si le cannabis a été légalisé dans quelques pays autour du monde, son utilisation est principalement axée sur la médication et les soins thérapeutiques. Le cannabis est reconnu pour ses propriétés antidouleurs, ce qui en fait un traitement idéal pour les pathologies provoquant des douleurs persistantes. Mais comment alors est-il consommé et comment est-ce qu’il agit sur l’organisme ?

Les pathologies à traiter avec du cannabis

Le cannabis possède des composants qui agissent directement sur les sensations ressenties par l’organisme d’un individu. Cette substance sera alors modifiée et transformée afin de répondre aux besoins de chaque patient et soulager ses douleurs. Le cannabis thérapeutique est surtout recommandé dans le traitement des douleurs neuropathiques réfractaires ainsi que les douleurs et spasmes musculaires de forme grave.
Dans le traitement du cancer, il aide l’organisme à faire face aux effets secondaires tels que les nausées et la perte d’appétit. Dans certains pays, le cannabis thérapeutique soulage également les maladies ne répondant plus aux médicaments telles que l’épilepsie sévère. Et enfin, les personnes étant déjà dans un stade de fin de vie prennent aussi cette substance pour soulager toute douleur liée à leur maladie.

Comment le consommer?

Il est important de noter que la prise de cannabis est principalement thérapeutique et non récréative. On le retrouve en pharmacie et uniquement sous la prescription d’un médecin. De cette manière, il y a moins de risque d’addiction et la prise est totalement contrôlée.

Il faut noter qu’un traitement à base de cannabis se fait sous le contrôle d’un professionnel car les effets ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Il faudra noter également que le cannabis thérapeutique ne se prend pas sous forme de joint car le fait de fumer reste toujours nocif pour la santé. On le consomme en huile, en tisane ou encore en vaporisation de fleurs séchées. Là encore, il faudra bien respecter son niveau de concentration et la dose à prendre.