Comment le cancer est-il traité ?

Un plan de traitement est élaboré selon le type et le stade du cancer. Chaque patient atteint d’un cancer doit avoir une prise en charge adaptée à son cas. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte avant de décider du traitement approprié.

 

 

 

Les différents types de traitements du cancer

Le cancer désigne plus de cent pathologies différentes. Trois types de traitement existent dans le monde de la médecine pour traiter cette maladie. Il y a d’abord la chirurgie. Cette intervention consiste à retirer directement, soit en partie, soit en totalité la tumeur. Puis, il y a la chimiothérapie. Ce traitement consiste à prescrire au patient la prise de médicaments actifs afin de ralentir la croissance des cellules cancéreuses. Enfin, la radiothérapie utilise des rayons puissants émis par un appareil pour éliminer les cellules atteintes du cancer.

 

 

Faire un bilan médical avant de prendre un choix de traitement

Il faut faire appel à une équipe médicale pour choisir le traitement adéquat pour chaque cas de cancer. À cet effet, il faut se rendre auprès d’un institut de cancérologie, comme http://www.icrb.fr/institut-de-cancerologie-rennes-saint-gregoirecesson-sevigne.php. Cet institut de cancérologie se trouve à Rennes. Dans certains cas, le médecin peut prescrire la combinaison de plusieurs traitements. Cela dépend de différents facteurs concernant le patient : son âge, son état général, la présence d’éventuelles maladies, et bien sûr le type et le degré d’extension du cancer.

 

Le but des traitements contre le cancer

Les traitements peuvent être curatifs ou palliatifs. Il est curatif s’il permet d’aboutir à une guérison définitive. Le traitement est palliatif s’il permet simplement de ralentir l’évolution de la maladie et des cellules cancéreuses. Mais, même si la guérison définitive s’avère impossible, des résultats importants sont visibles avec le traitement palliatif. Seule l’opération chirurgicale permet d’éliminer ou de réduire la taille de la tumeur. Elle limite également les risques de récidive. Dans 80 % des cas de cancer diagnostiqués, la chirurgie est le premier traitement proposé.