Investissement en loi Pinel : les étapes à suivre

La loi Pinel est très attractive de par ses conditions et les avantages qu’elle promet. Toutefois, un investissement, quel qu’il soit, a besoin d’être mûrement réfléchi. Voici quatre étapes essentielles par lesquelles il faut passer pour réussir votre investissement en loi Pinel.

Le montage du dossier

Bien avant de monter votre dossier, étudiez l’avantage fiscal qu’un bien en loi Pinel va vous apporter. Défiscalisez Moi peut vous aider en ce sens. Pour monter votre dossier (qui est en quelques sortes la partie théorique de l’investissement), vous pouvez demander l’aide d’un conseiller en gestion du Patrimoine ou simuler un investissement par loi Pinel sur Internet. Ensuite, il faut choisir le bien immobilier, un bien neuf ou une VEFA. Il faut également choisir le bon emplacement, où la demande est bien supérieure à l’offre et où les loyers sont attractifs. Vient après la négociation du crédit pour financer l’achat de votre bien. Un courtier immobilier peut vous aider dans cette étape. Cette phase se termine par l’achat du bien en signant l’acte authentique chez le notaire.

La phase de gestion locative

La loi Pinel est un dispositif destiné à la défiscalisation de l’investissement locatif. Vous devez alors mettre en location votre bien dès son acquisition. Choisissez la meilleure société de gestion locative pour vous trouver un locataire potentiel, celui qui répond le plus à vos critères. Elle doit également assurer la continuité de la location pour éviter les vacances locatives. Enfin, choisissez votre engagement locatif. Souhaitez-vous louer votre bien pour 6 ans, 9 ans ou 12 ans ? En fonction de la durée de location, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 12%, 18% et 21%.

Que faire une fois votre engagement achevé ?

Une fois que la durée de location sur laquelle vous vous êtes engagés est terminée, vous êtes libre de décider l’utilisation de votre maison. Vous pouvez toujours la mettre en location pour continuer de percevoir du loyer. Vous pouvez également l’utiliser comme votre résidence principale ou secondaire. Mais le plus courant est la revente pour gagner une plus-value. Avant de décider, effectuez d’abord une analyse des retombées financières suite à la défiscalisation immobilière.