L’assurance maladie pour la maternité

L’assurance maladie couvre également les dépenses liées à la grossesse. Certaines compagnies d’assurance vont même jusqu’à verser à l’assuré une certaine indemnité lors de son congé de maternité. Pour en savoir plus sur les points liés à la maternité pour l’assurance maladie, nous vous invitons à poursuivre l’article.

Les remboursements liés à la maternité

L’assuré, qu’il soit affilié ou ayant droit, pourra profiter des remboursements de l’assurance maladie signée auprès de la compagnie d’assurance. En général, cette dernière vous octroie un remboursement à 100% si la grossesse a été déclarée. En effet, pour avoir l’appui financier de l’assureur, vous devez lui en faire part de votre grossesse, et ce, avant la fin de la 14e semaine. Après ce délai, l’assureur a le droit de refuser le remboursement intégral. Vous devez présenter à votre assureur une attestation de grossesse délivrée par un médecin.

Les frais de maternité remboursés

Pour bien se préparer, il est important de savoir quels sont les frais pris en charge par la compagnie d’assurance. Pendant la période de grossesse, vous pouvez demander des remboursements sur les examens médicaux obligatoires, dont les examens biologiques, les échographies et les médicaments. Avant l’accouchement, si vous devez séjourner à l’hôpital, votre assureur peut également vous rembourser les frais liés à ceci. Après l’accouchement, vous aurez également une couverture des frais des examens obligatoires, des séances de rééducation et éventuellement de soins pour le nouveau-né.

Les indemnités pendant le congé de maternité

Le congé de maternité est composé de 6 semaines de congé prénatal et de 10 semaines de congé postnatal. Durant cette période, votre compagnie d’assurance peut vous verser une indemnité journalière. Il faudra vous référer à votre contrat d’assurance maladie, car certains assureurs n’offrent les indemnités que sous certaines conditions, et ce, sur une durée plus limitée.