Tout ce qu’il faut savoir de la constipation

La constipation est un désagrément qui touche actuellement 15 à 35% de la population française. Quelles en sont les causes? Et quelles sont les préventions et les traitements ?

Les causes de la constipation

Il existe deux formes de constipation et les causes en sont différentes. D’un côté, il y a la constipation terminale qui se traduit par la difficulté d’évacuer les selles. Cela est causé par la contraction des muscles de l’anus qui normalement devraient être détendus. Ce type de constipation est aussi appelée constipation distale, elle peut être seulement occasionnelle ou chronique (durant quelques mois). D’un autre côté, il y a ce qu’on appelle la constipation du transit se traduisant par une faible vitesse du transit intestinal. Les selles, au lieu de s’évacuer, s’accumulent dans le colon, créant ainsi une gêne importante. Heureusement, cela ne représente pas un danger pour la santé. L’absence d’activité physique et la mauvaise hydratation sont souvent à l’origine de celle-ci. Il existe aussi une forme particulière de cette pathologie : la constipation sévère. Celui qui en souffre n’émet qu’une selle par semaine, voire pas de selle du tout. Celle-ci est résistante au traitement et peut durer plusieurs mois.

Les traitements et les préventions possibles

Il est possible de prévenir cette gêne en adoptant une bonne hygiène de vie. La pratique régulière de sport et une bonne hydratation peuvent réduire considérablement les risques. Une bonne alimentation est aussi recommandée : la consommation de fibre est à privilégier. Lorsque vous êtes constipé, vous devez d’abord consulter un médecin et faire des examens médicaux pour mieux en déterminer la cause. Par ailleurs, le traitement médicamenteux consiste à consommer des laxatifs (osmotiques, ramollissant, ou stimulant). D’autres formes de traitement peuvent aussi être adoptées notamment l’homéopathie, l’acupuncture, l’aromathérapie, et la phytothérapie. Le massage du ventre peut aussi aider à déconstiper.